• Organisation des ateliers (suite) : pas de groupes

    Le fait de ne pas faire de groupes permet une grande liberté.

    Cette année, c'est moi qui inscrit les élèves (photo ou prénom). Les maisons correspondent toujours à une table de couleur.

    Je peux faire des groupes de besoins, de niveaux, mélanger les enfants... Tout dépend de l'activité et des objectifs.

    Exemple : remettre des lettres dans l'ordre en se référant à un modèle

    - des enfants vont découper les lettres, les coller

    - d'autres reconstitueront le mot avec des lettres mobiles

    La trace n'est pas la même dans les cahiers (feuille ou photo de la réalisation).

    A mon avis, il faut se libérer du "tous doivent avoir la même chose dans le cahier". Je préfère adapter le travail aux besoins des enfants.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :